Entendons-nous : nous avons tous déjà magasiné pour une paire de chaussure sur le site Web de notre marque préférée, pour ensuite retrouver cette même paire affichée sur notre fil de nouvelles Facebook. Alors, comment cela se fait-il? C’est ce qu’on appelle le reciblage, ou retargeting en anglais. Vous en avez probablement déjà entendu parler, sans tout à fait savoir ce que c’est ou comment ça marche. Laissez-nous vous aider à y voir un peu plus clair. C’est parti.

Comment fonctionne le reciblage?

De manière simple, le reciblage se produit lorsqu’un client visite votre site Web mais quitte sans accomplir l’action désirée, pour finalement voir une publicité de ce produit à travers un autre canal (les médias sociaux tout particulièrement). Par contre, ce processus peut se faire de deux façons. 

Reciblage par pixel

 

reciblage par pixel

La méthode de reciblage la plus populaire est celle par pixel. Le fonctionnement est simple : lorsqu’un utilisateur visite un site Web et le quitte, un morceau de script Java non-intrusif est placé sur son navigateur – c’est ce qu’on appelle le pixel. On dit alors que le navigateur de votre client potentiel est « cookied », c’est-à-dire que la plateforme sur laquelle vous gérez votre campagne de reciblage sera avertie et publiera donc des publicités personnalisées en fonction des pages que l’utilisateur aura visitées. Maintenant, essayons d’illustrer ce concept :

L’avantage principal de ce type de reciblage est sa rapidité – votre client potentiel peut être reciblé presque immédiatement après avoir quitté votre site Web. Aussi, la méthode peut être utilisée sur certaines pages spécifiques et basée sur le comportement en ligne de l’utilisateur, rendant le reciblage d’autant plus précis.

D’un autre côté, le reciblage par pixel est à risque de rejoindre un volume faible de gens à tout moment de la campagne, puisque son efficacité repose uniquement sur la quantité de trafic que le site Web reçoit. Toutefois, si vous avez un volume de visiteurs mensuel constant, ce ne devrait pas être un problème!

Reciblage par liste

L’autre méthode possible est le reciblage par liste et fonctionne seulement lorsque vous avez déjà les coordonnées de vos clients. La liste de contacts est donc téléchargée à votre campagne de reciblage et vos publicités ne sont livrées qu’aux personnes inclus dans votre liste. Normalement, ce type de reciblage est utilisé sur les réseaux sociaux, surtout sur Facebook et Twitter. Voici comment ça fonctionne :

L’avantage premier de cette méthode est sa précision et les possibilités de personnalisation : vous pouvez décider dès le début qui se retrouve sur quelle liste, et quelle publicité vous allez leur livrer. De cette façon, les gens qui ont déjà été ciblés et ont réagi à vos publicités peuvent recevoir plus d’information; ceux qui n’ont pas signaler d’intérêt peuvent toujours être rejoints par d’autres méthodes, comme les bannières publicitaires Web.

Par contre, un des gros désavantages du reciblage par liste est que, souvent, un client vous donnera une adresse courriel, mais en utilisera une différente sur ses réseaux sociaux, rendant le reciblage impossible. De plus, la liste doit être mise à jour régulièrement pour assurer l’efficacité de la campagne, ce qui rend le processus plus fastidieux et moins automatique que le reciblage par pixel.

Comment le reciblage diffère-t-il des bannières publicitaires Web?

Le reciblage est une forme de marketing qui ne cible que les utilisateurs ayant déjà visité votre site Web. L’objectif est de les inciter à revenir sur votre page de renvoi. En ce qui les concerne, les bannières publicitaires Web ciblent des publics variés en se basant sur différentes données afin de leur livrer des publicités qui pourraient les intéresser, et ce,même s’ils n’ont jamais visité votre site Web auparavant.

Une méthode n’est pas nécessairement meilleure que l’autre – elles sont plutôt complémentaires : alors que le reciblage a du succès auprès d’utilisateurs ayant déjà montré un intérêt pour votre marque, et sont donc plus bas dans l’entonnoir de ventes, les display ads sont plus efficaces pour bâtir la notoriété de votre marque, donc en travaillant plus vers le haut de l’entonnoir pour acquérir plus de nouveaux clients.